Quand Jean-François Zobrist (l’entreprise libérée) cite De Gaulle

images-1 « En ce pauvre monde, qui mérite d’être ménagé, il faut avancer pas à pas, procéder selon les circonstances, et respecter les personnes »

Charles de Gaulle, cité par Jean-François Zobrist

images

2 Comments

  1. Il serait heureux que Monsieur ZOBRIST applique en effet cette citation. Pour avoir assisté dans l’audience à sa conférence lilloise et avoir vu certaines de ses interventions lors de reportages, je ne suis pas sur qu’il soit dans le respect de tous les collaborateurs de son entreprise, loin de la, sa petite phrase, « je fais de la place » pour signifier qu’il vire quelqu’un manu-militari car il estime qu’il n’est qu’un je cite « parasite » marque en effet un profond respect des personnes et de leur travail.

    • Bonjour Gérald,
      Merci pour votre commentaire.
      Je suis d’accord avec vous : Jean-François Zobrist a le caractère bien trempé et il ne laisse pas indifférent. Et on a le droit de ne pas être d’accord avec ses propos et d’y porter un regard critique. A la conférence à laquelle j’ai assisté la semaine dernière, il a bien précisé que ses propos constituaient un témoignage, c’est-à-dire le récit, de son point de vue, de ce qu’il a vécu chez Favi, et que ce témoignage n’avait pas vocation à être une méthode à suivre à la lettre. Et puis, comme chaque être humain, il est imparfait et a forcément fait des erreurs. Je veux bien croire que son style très direct puisse froisser (et même plus !). Il a aussi dirigé une entreprise qu’il a fait prospérer, sécurisé et créé des emplois et tenté quelque chose de nouveau. Et pour cela, respect.
      Bonne journée Gérald.

Comments are closed.