Comment je suis devenue plus sereine avec le Petit Cahier d’Exercices de Pleine Conscience

51xBNk0p9wL._SX387_BO1,204,203,200_Il y a 3 ans environ, j’ai commencé à m’intéresser à la pleine conscience, autrement que de manière intellectuelle, c’est-à-dire en PRATIQUANT.

J’ai suivi le protocole MBSR (Mindfulness Based Stress Reduction). Il s’agit d’un apprentissage de la pleine conscience, en 8 semaines. 1 fois par semaine, je participais à une séance de groupe pendant 2 h 30, animée par un instructeur en pleine conscience. Et chaque jour, il y avait en moyenne 30 minutes d’exercices à faire.

Cela m’a donné de bonnes bases, qui aujourd’hui encore me sont utiles. Parallèlement, j’ai acheté quelques livres et CD audio, pour me motiver dans ma pratique. Et notamment « Le petit cahier d’exercices de pleine conscience », que je vous recommande car facile d’accès et très concret.

Qu’est-ce que la pleine conscience (ou mindfulness) ?

La Pleine Conscience (Mindfulness) est “l’état de conscience qui résulte du fait de porter son attention de façon intentionnelle et non jugeante sur l’expérience qui se déploie moment après moment”, selon Jon KABAT ZINN, l’Américain qui a adapté et diffusé cette pratique, en l’adaptant au monde occidental.

Ilios Kotsou nous l’explique avec clarté et simplicité dans cette vidéo de 5 minutes 33, et donne même quelques exercices très simples que vous pourrez réaliser facilement.

4 raisons d’aimer « Le petit cahier d’exercices de pleine conscience » d’Ilios Kotsou

J’ai particulièrement apprécié ce livre pour plusieurs raisons :

  1. Le format « petit cahier d’exercice » permet une lecture facile, agréable et pratique. On peut lire juste une séquence ; on est pas obligé de tout lire pour pouvoir s’y mettre. Il y a des illustrations, des citations, des apports et des exercices. Bref, un mélange agréable, qui donne envie de lire.
  2. L’auteur, Ilios Kotsou en connait un rayon question bonheur, pleine conscience (ou « mindfullness ») et méditation. Il intervient régulièrement sur le sujet, dans ses livres, à la télé, ou encore en conférence ou en formation.
  3. La pleine conscience, ça marche. Pour une fille comme moi, qui, si elle n’y prend pas garde, peut être perméable au stress, speed, débordée, la pleine conscience est une réponse adaptée. Elle permet de calmer le mental, de se reconnecter à soi-même, et de vivre pleinement l’instant présent. En toute circonstance. La pleine conscience m’a aidée à mieux gérer mon stress, à être plus concentrée (et donc plus efficace et productive), à apprécier davantage ma vie, y compris dans les moments difficiles.
  4. Les principes de base sont faciles à comprendre. De plus, l’auteur nous propose des exercices aisément intégrables dans nos vies de tous les jours d’Occidentaux : nul besoin de maitriser la position du lotus, et d’être bac + 12 en yoga, ou d’avoir la journée pour soi pour pratiquer. On lit, on comprend, on applique. Certains exercices ne prennent que quelques secondes. Et on peut pratiquer à son rythme.

Vous avez envie de lire ce livre ? Vous pouvez le commander sur Amazon. Si vous le faites en cliquant sur ce lien, vous aiderez à financer ce blog au travers de la commission versée par Amazon. Merci !

Votre feed-back m’intéresse ! Postez un commentaire !

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *