Lettre au Père Noël d’un salarié presque heureux

Pere NoelPère Noël,

Cette année encore, je n’ai pas été sage. Mais est-ce qu’on attend d’un salarié d’obéir bêtement ?

A la place, j’ai été créatif, j’ai proposé des points de vue différents, de nouvelles idées, et j’ai un peu bousculé mes collègues et ma hiérarchie. J’ai aussi remis en cause des procédures qui n’apportaient pas grand chose, à part rassurer les chefs et enquiquiner les collègues, voire même les clients, c’est dire !

J’ai par exemple dit haut et fort que passer 20 % de notre temps en reporting, 40 % en réunion, et 40 % à traiter des mails, ça laissait peu de place pour chouchouter nos clients, tisser des liens joyeux et utiles avec les collègues, se former, et contribuer à inventer l’avenir de notre entreprise.

Tu sais Père Noël, j’aime ma boîte. J’ai envie qu’elle réussisse, et de m’y épanouir. Du coup, j’ai pensé que tes petits lutins et toi pourriez m’apporter ce qui me serait bien utile :

  • un travail qui me plait, dont je connais la finalité, et qui a du sens. Me sentir utile ferait de moi un être heureux.
  • un manager qui m’écoute vraiment et se bouge pour mettre en place les conditions de notre réussite, à mes collègues et à moi. Je demande pas la lune, juste quelqu’un d’humain, avec le coeur aussi actif que la tête, professionnel et impliqué.
  • des collègues sympas, compétents et solidaires (les 3 à la fois, je te jure, je kiffe)
  • de la reconnaissance. Ca fait toujours plaisir, ça motive et c’est bien utile quand les temps sont durs.
  • des conditions de travail sympas. Par exemple, décaler mes horaires de 30 minutes m’éviterait 1 h de bouchons chaque jour. Et un peu de télétravail m’apporterait de la joie.
  • si en plus, mon salaire et mes avantages étaient plus confortables, ça mettrait du beurre sans les épinards.

Ah Père Noël, si tu pouvais m’apporter cela, je serais tellement 😀 !

Je te souhaite bon courage pour les derniers préparatifs (avec de nombreuses heures sup j’imagine) et ta grande tournée des 24 et 25 décembre. Et profite bien ensuite de tes journées de récup’. Pourquoi pas au soleil, ça te changerait de la Laponie.

Et tu sais quoi Père Noël, si tu veux venir travailler dans ma boîte, je serai ravi d’être ton collègue. Il y a un système de parrainage chez nous, je transmets ta candidature ?

Et vous, qu’est-ce qui vous rendrait plus heureux dans votre travail, et que le père Noël pourrait vous apporter ? Partagez dans un commentaire et découvrez les idées des autres lecteurs ! Joyeux Noël chers lecteurs !

2 Comments

  1. Bonjour,
    Merci pour ton article Agnès. Moi je demande plus de reconnaissance et plus de « souplesse » dans mes conditions de travail. Bonne continuation pour ton blog rempli de bons conseils.

  2. Haaaaa!!!!!!!! Enfin une forme qui incarne le fond. ça fait du bien la presque veille de Noël!!
    Souriez…. vous êtes filmés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *